mardi 30 décembre 2014

Des champignons pour sauver le monde


Les champignons sont des organismes capables de s'adapter et résister aux conditions les plus extrêmes. Les chercheurs s'y intéressent de près et rêvent de biomimétisme pour des applications dans des domaines comme la santé, les télécoms, la pollution. 

Ni plantes, ni animaux, les champignons ont survécu aux grandes glaciations, aux vagues d'extinction des espèces et à l'apparition de l'homme en développant une forme d'intelligence unique qui leur a permis de s'adapter aux conditions et aux milieux les plus extrêmes.
Aujourd'hui, leurs talents de bâtisseurs, d'ingénieurs et de chimistes inspirent les chercheurs du monde entier, qui rêvent de détourner leurs étonnantes propriétés pour apporter des solutions à des problèmes aussi brûlants que la pollution des sols, l'avancée des déserts ou la fragilité des réseaux de télécommunication.
Du Pleurotus ostreatus, qui digère les déchets pétroliers, au Fomitopsis officinalis, médicament "de la dernière chance" pour les patients atteints de maladies incurables, en passant par le laccaria bicolor qui aide les arbres à croître dans les zones arides, ce documentaire stupéfiant et limpide passe en revue les pouvoirs cachés des champignons et éclaire d'un jour nouveau certains enjeux majeurs de notre siècle.

Le mycologue Paul Stamets dresse la liste des 6 moyens de sauver le monde avec le mycélium des champignons :

- Restauration des sols et de l'humus

- Fertilisation des plantes potagères

- Dépollution, bien plus efficace que les traitements actuels, bactéries ou enzymes

- Pesticide naturel, ne dégrade pas l'équilibre de l'écosystème

- Médecine : antibiotique naturel. Et aussi protection virale contre par exemple : la variole, le H5N1, la grippe... avec des résultats très spectaculaires en comparaison des méthode chimiques "classiques".

- Énergie : le mycète T.reesei transforme la cellulose en sucres permettant la production du carburant "econol". C'est de l'éthanol produit à partir par ex. de déchets agricoles ou ménager.

Enregistrer un commentaire
pub

Google Actualités