mardi 18 avril 2017

Des champignons pour remplacer le polystyrène

 Des champignons pour remplacer le polystyrène


Le "mushroom packaging" séduit les industriels. Après Dell, le suédois Ikéa envisage d'utiliser des matériaux biodégradables à base de champignon pour emballer ses meubles en kit.
Ces emballages fabriqués à partir de champignon peuvent remplacer le polystyrène.

COMPOST. Et si, au lieu de jeter vos emballages à la poubelle, vous pouviez les utiliser comme compost dans votre jardin ? Et bien c'est désormais possible ! La société américaine Ecovative a mis au point un matériau innovant à base de champignon. Biodégradable et moins cher que le polystyrène, il est déjà employé depuis 2011 par la société informatique Dell. Aujourd'hui, le géant suédois Ikéa annonce qu'il envisage lui aussi d'utiliser des matières biodégradables comme le champignon pour emballer ses meubles en kit.
Au delà du polystyrène, ce sont tous les emballages type mousse ou papier bulle qu'Eben Bayer, co-fondateur et PDG d'Ecovative, espère un jour remplacer par son "mushroom packaging". Son procédé de fabrication est simple et peu gourmand en énergie. Ecovative récupère des déchets végétaux issus de l'agriculture locale (paille, enveloppe de maïs...), y ajoute de l'eau et quelques nutriments puis mélange le tout avec du mycélium, la partie végétative qui permet au champignon de se nourrir. L'ensemble est placé dans des moules, et le champignon fait le reste... Au bout de quelques jours, le mycélium a consommé la matière végétale et rempli la totalité du moule. Pour finir, la mousse de champignon est chauffée afin de stopper la croissance du mycélium.

Un matériau biodégradable et moins cher que le plastique

Le matériau est constitué de mycélium de champignon, des filaments qui lui servent à se nourrir et dont la croissance est très rapide. © Ecovative.
POLLUTION. Alors que le polystyrène, fabriqué à partir du pétrole, ne disparaît dans la nature qu'après plusieurs milliers d'années, l'emballage à base de mycélium lui se décompose en seulement quelques semaines lorsqu'il est mélangé à la terre de votre potager. Une solution prometteuse sachant que les emballages sont une source considérable de pollution. Selon un rapport de la fondation Ellen MacArthur, ils représentent près d'un quart des 300 millions de tonnes de plastiques produites chaque année dans le monde, dont seulement 5% sont recyclés.

Enfoui dans le sol, l'emballage au champignon se décompose en quelques semaines seulement. © Ecovative.

Enregistrer un commentaire
pub

Google Actualités